Les deux vitesses de la pensée - Calendrier de l'avent 9 décembre 2018

Les deux vitesses de la pensée - Calendrier de l'avent 9 décembre 2018

Les être-humains sont des drôles de bete. Nous sommes capable de penser et créer des systèmes très complexe, malgré le fait que notre cerveau n’a guère évolué depuis très longtemps. Nous avons toujours beaucoup de similitudes avec les cerveaux reptiliens. Nos habitudes de réflexion n’ont pas beaucoup évolué non plus.

La plupart du temps, nous sommes en auto-pilote. Notre cerveau nous pilote tout seul. Est-ce qu’il vous est arrivé d’aller au boulot, et de vous rendre compte une fois arrivé que vous ne vous souvenez pas du chemin que vous venez d’emprunter ? C’est bien parce que vous étiez en auto-pilote !

Il existe dans nos cerveaux deux façons de penser, que l’on appelle système 1 / système 2. Système 1 est rapide, instinctif et émotionnel. C’est notre auto-pilote. Le système 2 est plus lent, plus délibéré et plus logique. C’est bien ce système que l’on utilise lorsque on réfléchit réellement. L’existence de ces systèmes de fonctionnement de nos cerveaux a été élaboré dans un oeuvre de Système 1, système 2 : les deux vitesses de la pensée de Dr. Daniel Kahneman suite à des années d’etudes sur les biais cognitifs, la théorie des perspectives et le bonheur. Il n’est pas le seul à s’en rendre compte: ses idées se retrouvent dans d’autres oeuvres aussi, comme les Conversations Cruciales.

Le système 1 nous sert à prendre des décisions rapides qui ne demandent pas beaucoup de réflexion (voire pas de tout). C’est la prise de décision instinctive, avec tous les mauvais côtés qui vont avec. Par exemple, pourquoi est-on plus apte à voir les défauts dans des situations ? Parce que ce sont des choses qui ne sont pas normales et du coup notre cerveau reptilien les considère comme des dangers.

Le système 2 est la partie plus lente de notre capacité à réfléchir. Il faut l’activer sciemment, souvent en rejetant les décisions prises d’office par le système 1. Il faut se sortir d’auto-pilote pour engager le vrai réflexion. Face à une decision conflictuelle, souvent on ne voit que deux options - c’est le système 1 qui nous trompe. Pour se servir du système 2, il faut chercher une troisième option pour éviter le choix stupide (“fool’s choice” selon Conversations Cruciales) et entrer dans le conflict.

Pour mieux réussir votre agilité, il faut forcer la réflexion pour passer en mode système 2, ce que nous aidera trouver les idées novatrices et non plus nos vielles habitudes. Il faut toujours lutter contre l’auto-pilote et la tyrannie du cerveau reptilien. La logique du système 2 nous aidera à prendre les decisions les mieux adaptées à notre situation actuelle.