Pourquoi il faut définir le terminé?

C’est étonnant le nombre de personnes dans le monde du travail qui m’amènent à la même constatation : il manque des critères commun de ce qu’est un travail terminé. Dans une agence Web, par exemple, un manager reçoit le cahier des charges, le fournit à un chef de projet qui le détaille, demande aux graphistes, développeurs, rédacteurs et testeurs d’agir sur leur domaine. Entre leur travail à chacun, le chef de projet doit contrôler que tout est terminé pour le poste suivant. Entre deux postes de même nature aussi. On pourrait croire que chaque poste de travail apporte sa pierre à l’édifice sans pour autant contrôler la jonction des différents points. Pourtant, ‘terminer’ doit converger vers un retour sur investissement, quelque soit la rémunération cherchée, monétaire ou autre. Alors pourquoi, sur toute la chaîne, j’entends régulièrement deux développeurs donner des estimations très divergente de ce qu’il reste à faire après avoir produit leur code? Pourquoi lorsqu’untel dit que c’est terminé, d’autres, au même stade parlent de 5 minutes et enfin, certains vont faire un ratio du temps passé à ‘coder’? Pourquoi avons nous l’impression qu’il faut repasser après celui-là alors que lorsque celui-ci finit, tout est OK?

Lire la suite