Calendrier de l'avent - 18 décembre - Impact Mapping

Calendrier de l'avent - 18 décembre - Impact Mapping

Nous vous parlions il y a quelques jours de Gojko Adzic qui nous avait fait découvrir la spécification par l’exemple. Reparlons de lui aujourd’hui à propos de l’Impact Mapping. L’impact mapping se base sur 4 questions pour bien définir le besoin, et ça semble tellement simple qu’au départ, on pourrait passer à côté de sa vraie valeur:

  • Pourquoi ? l’objectif à atteindre dans notre contexte. Penser SMART peut aider à les préciser.
  • Qui ? les acteurs, au sens des acteurs d’Alistair Cockburn, qui pourrait nous permettre d’atteindre cet objectif
  • Comment ? l’impact, c’est à dire le changement de comportement voulu par l’acteur pour atteindre l’objectif. Penser option, toutn’est pas à faire!
  • Quoi ? que peut-on créer pour obtenir ce changement de comportement? C’est une suite d’options.

Tout ceci serait bien plat s’il n’y avait pas quelques points forts qui vous feront abandonner toute autre manière de définir vos besoins utilisateurs. Par exemple, avez-vous remarqué que ceci permettait d’écrire directement une User Story?

En tant que ‘Qui’

Afin de ‘Comment’

Je souhaite ‘Quoi’

Et en plus de définir des User Stories de haut niveau, l’Impact Mapping vous permet de planifier et de suivre l’avancement sur la carte ainsi créée: c’est un excellent levier pour mesurer l’atteinte des objectif plutôt que le suivi d’un plan.